fragile

fragile [ fraʒil ] adj.
• 1361; lat. fragilis ( frêle), de frangere « briser »
1Qui se brise, se casse facilement (de par sa nature même). cassant. Fragile comme du verre : très fragile. Emballer soigneusement un objet fragile. Attention, c'est fragile !
2Qui manque de solidité, est sujet à se briser, à être détruit ou altéré (par accident). cassable, faible. Un échafaudage fragile (cf. Château de cartes). « Notre vie ressemble à ces bâtisses fragiles » (Chateaubriand).
3(Personnes) De constitution faible ou de fonctionnement délicat; sujet à se détériorer, à durer peu. délicat. Cet enfant est très fragile. chétif, faible, malingre. Organisme, organe fragile, souvent ou facilement malade. « On devinait une ténacité de fer dans ce corps fragile » (Martin du Gard). Être fragile de l'estomac. Avoir l'estomac fragile. Shampoing doux pour cheveux fragiles. cassant. Peau fragile. sensible. Par ext. Une santé fragile. précaire.
Qui manque de résistance psychologique, morale. vulnérable. « des adolescents anxieux, à la personnalité fragile » (Olievenstein).
4(Abstrait) Qui, n'étant pas établi sur des bases fermes, est facile à ébranler, menacé de ruine. éphémère, précaire (cf. Colosse aux pieds d'argile). Prospérité, autorité, puissance fragile. instable. Bonheur fragile. « Les œuvres des humains sont fragiles comme eux » (Voltaire). labile. Une argumentation fragile. attaquable. « Il se méfiait un peu de ses hypothèses qui lui paraissaient fragiles » (Mac Orlan). Adv. FRAGILEMENT , 1580 .
⊗ CONTR. Résistant, robuste, solide; incassable. 1. Ferme, 1. fort. Assuré, durable, éternel, stable.

fragile adjectif (latin fragilis, de frangere, briser) Qui se brise facilement : Le verre est très fragile. Qu'on peut endommager facilement, qui n'est pas solide, pas résistant : Mécanisme fragile. Qui est de faible constitution, qui a peu de résistance physique ou psychologique : Un enfant fragile. Être fragile des bronches. Qui est peu stable, éphémère, précaire : Obtenir une fragile victoire électorale. Un bonheur fragile.fragile (synonymes) adjectif (latin fragilis, de frangere, briser) Qui se brise facilement
Synonymes :
Contraires :
Qu'on peut endommager facilement, qui n'est pas solide, pas résistant
Synonymes :
- délicat
- grêle
Contraires :
- résistant
Qui est de faible constitution, qui a peu de résistance...
Synonymes :
- chétif
- débile
- frêle
Contraires :
Qui est peu stable, éphémère, précaire
Synonymes :
- éphémère
- périssable
- précaire
- vulnérable
Contraires :
- assuré
- éternel
- impérissable
- inébranlable
- invulnérable

fragile
adj.
d1./d Aisé à rompre; sujet à se briser. Porcelaines fragiles.
d2./d Mal assuré, instable. Le fragile équilibre des forces politiques dans telle région.
d3./d (Personnes) Dont la santé (physique ou mentale) est précaire. Une personne fragile, très émotive. Un enfant fragile et chétif.
|| Par ext. Avoir le coeur fragile.

⇒FRAGILE, adj.
A.— [Le subst. désigne une matière, un obj.] Qui, par nature, peut être facilement brisé. Bibelot, cristal, vase fragile; coquille fragile; fragile comme du verre. Elle l'avait [le farfadet] porté et installé elle-même avec beaucoup de précautions, car il était en porcelaine fragile, dans le vestibule du palais (G. LEROUX, Roul. tsar, 1912, p. 23). D'autres métaux, comme le béryllium, deviennent cassants et fragiles sous l'effet d'irradiations intenses (GOLDSCHMIDT, Avent. atom., 1962, p. 209) :
1. ... c'est le décor qui conviendrait à un roman de Jane Austen. Des fauteuils si fins et si fragiles qu'on craindrait de s'y asseoir, des commodes laquées à la chinoise; on n'imagine pas des gens se mettant en colère parmi des meubles aussi bien élevés.
GREEN, Journal, 1936, p. 71.
B.— P. ext.
1. Qui manque de résistance, de solidité.
a) [Le subst. désigne un obj. ou une de ses propriétés] Susceptible d'être altéré, endommagé, détruit. Barque, construction, édifice fragile. Anton. résistant, robuste, solide. Ces vernis [de l'école de lutherie de Crémone] sont fragiles! Il ne faudrait pas mettre un violon crémonais (...) près d'une vitre, ni au soleil; en peu de temps la couleur de son vernis s'affaiblirait sensiblement (GRILLET, Ancêtres violon, t. 2, 1901, p. 168). Cette épingle est très utile pour protéger la robe de la marquise, dont la couleur est bien fragile, contre les mains des maladroits (DUHAMEL, Suzanne, 1941, p. 153) :
2. Les Arabes n'ont pas la préoccupation de la durée. (...) ils ont eu à des époques rares le sentiment grandiose des proportions et du beau dans le simple. En somme, ils n'auront construit et orné que des œuvres fragiles; et faute de soins pour bâtir, de précautions pour restaurer, tout ce qu'ils auront laissé périra bientôt entre les mains des Turcs.
FROMENTIN, Voy. Égypte, 1869, p. 150.
Emploi subst. masc. à valeur neutre. Les Grecs, sur le temple dorique de pierre, ont conservé (...) les formes nées de la nécessité de la construction en bois (...). Dans notre perception même du temple est conservé, est impliqué ce passage du bois au marbre, du léger au dense, du fragile au permanent (THIBAUDET, Réflex. litt., 1936, p. 23).
Spéc. [En parlant du mécanisme d'un instrument, d'une machine] Qui, en raison de la complexité, de la délicatesse de son agencement, est sujet à s'enrayer, à se détériorer. Les moteurs électriques sont (...) assez délicats et fragiles (J. CAHEN, BRUET, Carrières, 1926, p. 66). A l'époque où le matériel était fragile, les pannes, les recherches et les sauvetages nous ont contraints d'atterrir souvent en dissidence (SAINT-EXUP., Terre hommes, 1939, p. 174).
b) [Le subst. désigne tout ou partie d'un organisme vivant, en partic. du corps humain] Qui est ou semble être d'une nature faible, d'une constitution délicate, qui manque de force. Corps, être fragile; enfant, vieillard fragile; avoir le cœur, l'estomac, les nerfs fragiles. Synon. délicat, faible, frêle, vulnérable; anton. robuste, vigoureux. Une pauvre petite Anglaise de cinq à six ans, pâle, délicate, maladive, un véritable chacrot, comme nous disons en Berry pour désigner le plus maigre et le plus fragile oisillon de la couvée (SAND, Hist. vie, t. 3, 1855, p. 93). Le pauvre garçon était de santé très précaire : son fragile organisme n'échappait à l'asthme qu'en se couvrant périodiquement d'eczéma (GIDE, Si le grain, 1924, p. 545) :
3. Les plus fragiles de tous les organes, le cerveau et la moelle, sont enfermés dans des boîtes osseuses, et protégés contre la dureté de leurs parois par un système de membranes et une couche de liquide.
CARREL, L'Homme, 1935, p. 81.
Santé fragile. État de santé peu stable, demandant des ménagements, des soins particuliers. Une blondine très intelligente, vive, mais de santé fragile, elle exigeait de multiples précautions, de constants soins (HUYSMANS, Là-bas, t. 2, 1891, p. 83). Ses parents avaient appris que tu avais perdu deux frères, tous deux emportés (...) par la phtisie. Comme lui-même avait une santé fragile, sa famille fut irréductible (MAURIAC, Nœud vip., 1932, p. 67).
2. Qui manque de vigueur, d'intensité. Flamme, lumière fragile. Parfois, elle chantait aussi, mais des chansons très simples, de vieilles mélodies. Elle avait une voix de mezzo voilée, grave et fragile (ROLLAND, J.-Chr., Antoinette, 1908, p. 879).
C.— Au fig.
1. Vieilli [En parlant du caractère d'une pers.] Enclin à tomber en faute, à céder aux tentations. Synon. faible. L'homme chargé d'expliquer l'Évangile, le bon prêtre, se leva. — Dieu nous a faits fragiles, dit-il avec fermeté. Si vous aimez l'héritière du crime, épousez-la (BALZAC, Aub. rouge, 1831, p. 313) :
4. — Pourquoi, quand cet homme la regarde, semble-t-elle craindre de rencontrer ses yeux? — Parce qu'elle est femme, et qu'il est jeune. — Pourquoi, quand elle le regarde, cet homme pâlit-il tout à coup? — Parce qu'il est homme (...). — Pourquoi faut-il que j'ignore ces choses? — Parce que tu es misérable et fragile, et que tout mystère est à Dieu.
MUSSET, Confess. enf. s., 1836, p. 323.
2. Qui n'est pas suffisamment établi, assuré; qui peut aisément être ébranlé, renversé, détruit.
a) [Le subst. désigne une réalité concr.] Armée, nation, trône fragile; fortune, biens fragiles. Les gouvernements qu'elle [la Révolution] a fondés sont plus fragiles, il est vrai, mais cent fois plus puissants qu'aucun de ceux qu'elle a renversés (TOCQUEVILLE, Anc. rég. et Révol., 1856, p. 66). Que votre Majesté me permette d'observer que l'état des finances du royaume stable, mais fragile, équilibré, mais sur une pointe d'aiguille, ne laisse guère envisager une dépense (ARNOUX, Suite var., 1925, p. 198) :
5. En refusant ainsi d'assembler la communauté, la prieure faisait comme ces commandants d'une place assiégée qui ont une garnison faible, exténuée et, pour tout dire, assez fragile, et qui évitent de la faire voir de près dans un pourparler avec l'ennemi.
SAINTE-BEUVE, Port-Royal, t. 5, 1859.
b) [Le subst. désigne une réalité abstr.] Argumentation, hypothèse fragile; gloire, puissance fragile; espoir fragile. L'expérience de l'Exposition universelle a été terrible pour ce peintre (...). On a vu alors combien était fragile et factice la réputation de beau peintre acquise par cet artiste! (HUYSMANS, Art mod., 1883, p. 77). L'hypothèse est tellement fragile que jamais, à ma connaissance, elle n'a été formulée en termes explicites, ni officiellement, ni officieusement (MARTIN DU G., J. Barois, 1913, p. 413) :
6. Rien de si universellement répandu, et à quoi l'on ait cru plus long-tems, que l'astrologie, et rien qui ait eu une base plus fragile et des résultats plus faux. Elle a mis son sceau à presque tous les monumens de l'antiquité; rien n'a manqué à ses prédictions, que la vérité; et l'univers cependant y a cru ou y croit encore.
DUPUIS, Orig. cultes, 1796, p. 405.
Qui est de courte durée. Synon. éphémère, périssable. C'était bien le miracle attendu! ils avaient presque peur de le mettre en fuite. Un tel bonheur ne pouvait être que fragile. Ils n'osaient ni parler ni bouger (ESTAUNIÉ, Empreinte, 1896, p. 301). Pour l'attendre, je ne comptais guère sur ma fragile patience (BOSCO, Mas Théot., 1945, p. 98) :
7. ... plus que la mort même et toute oraison funèbre sur la mort, le salut empressé et humble du baron à Mme de Saint-Euverte proclamait ce qu'a de fragile et de périssable l'amour des grandeurs de la terre et tout l'orgueil humain. M. de Charlus, qui jusque-là n'eût pas consenti à dîner avec Mme de Saint-Euverte, la saluait maintenant jusqu'à terre.
PROUST, Temps retr., 1922, p. 860.
REM. Fragilissime, adj. Extrêmement fragile. Altesses fragilissimes [les bibelots] Où tout l'art vient concourir, Et qui commettez ces crimes De voir vos maîtres mourir! (MONTESQUIOU, Hort. bleus, 1896, p. 164).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1370-72 (ORESME, Eth., I, 17 ds GDF. Compl.). Empr. au lat. class. fragilis « fragile, cassant, périssable », v. frêle. Fréq. abs. littér. :1 249. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : 1 245, b) 928; XXe s. : a) 1 441, b) 2 884.
DÉR. Fragilement, adv. D'une manière fragile; sans présenter une fermeté, une solidité suffisantes. La vie sous sa forme la plus fragilement, la plus précieusement actuelle (ROMAINS, Hommes bonne vol., 1939, p. 133). Non pas que l'instinct soit une maladie; mais de toutes les forces psychologiques, il est la plus fragilement domptée, la plus prompte à reprendre sa liberté sauvage (MOUNIER, Traité caract., 1946, p. 134). []. 1re attest. 1580 (I. PAPON, Second Notaire, 368 ds Z. rom. Philol. t. 28, p. 718); de fragile, suff. -ment2. Fréq. abs. littér. : 5.

fragile [fʀaʒil] adj.
ÉTYM. 1361; lat. fragilis (→ Frêle), de frangere « briser ».
1 (1541; choses). Qui se brise, qui se casse facilement (de par sa nature même). Cassant.Matière fragile comme verre, comme du verre, comme du (un) cristal, très fragile. || Porcelaine fragile. || Vase fragile. || Matière friable et fragile. || Branche mince et fragile. Frêle. || Graminée fragile (→ Contraste, cit. 6). || Fragile comme une allumette.Empaqueter, emballer soigneusement un objet fragile. || Mettre l'étiquette (cit. 2) « fragile » sur une caisse de verrerie, de vaisselle. || Attention ! c'est fragile.
0.1 (…) ces tableaux qui se croyaient attachés aux murs du Louvre pour l'éternité, et qui ne sont plus que des colis, protégés seulement contre les aventures de déplacement, par le mot : Fragile.
Ed. et J. de Goncourt, Journal, t. IV, p. 17.
Par métaphore :
1 Sur quel roseau fragile a-t-il mis son appui ?
Racine, Esther, II, I.
2 L'amour ne brise dans un cœur que les objets fragiles, et s'il y brise tout, c'est que tout était trop fragile.
Maeterlinck, Sagesse et Destinée, CXIV, p. 312.
2 (1651). Qui manque de solidité, est sujet à se briser, à être détruit ou altéré (par accident). Cassable, faible (I., A., 2.). || Un échafaudage fragile. → Château de cartes. || Bâtisse vieille et fragile (→ Arc-boutant, cit. 1). || Navire fragile (→ Flottant, cit. 1). || Ce blindage est trop fragile pour résister à un obus de 105 mm. Mince.
3 Que peuvent tes amis, et leurs armes fragiles (…)
Voltaire, Alzire, II, 4.
4 L'homme est aveugle, sourd, fragile, comme un mur
Qu'habite et ronge un insecte !
Baudelaire, les Épaves, XVIII.
Mécanisme fragile, dont l'agencement délicat est susceptible de se détériorer.
3 (Personnes). De constitution faible ou de fonctionnement délicat; sujet à se détériorer, à durer peu. Altérable, périssable, précaire, vulnérable. || Corps, organisme fragile. Débile, délicat. || Cet enfant est très fragile, il attrape toutes les maladies. || Personne fragile.Avoir l'estomac, le foie fragile, souvent ou facilement malade.Par ext. || Se sentir la tête fragile (→ Fêler, cit. 1).
5 Tant qu'à ce corps fragile un souffle nous attache (…)
Corneille, l'Imitation de J.-C., I, 22.
6 La petite vieille ratatinée se sentit toute réjouie en voyant ce joli enfant (…) ce joli être, si fragile comme elle, la petite vieille, et, comme elle aussi, sans dents et sans cheveux.
Baudelaire, le Spleen de Paris, II.
7 On devinait une ténacité de fer dans ce corps fragile.
Martin du Gard, les Thibault, t. IV, p. 86.
8 Je ne dépense un peu que pour la nourriture, parce que j'ai l'estomac fragile (…)
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. II, XV, p. 184.
4 Qui manque de vigueur. || La flamme fragile d'une bougie. || Fragile lumière (par métaphore → Abri, cit. 3).
5 (1651). Qui, n'étant pas établi sur des bases fermes, est facile à ébranler; menacé de ruine, sujet à disparaître. Éphémère, précaire. || Prospérité, autorité, puissance fragile (→ Bâti sur le sable; qui branle dans le manche; qui ne tient qu'à un fil).Nation, armée immense et fragile (→ Colosse aux pieds d'argile). || Gloire fragile. || Sentiment fragile. Changeant, inconstant, mobile. || Fragile attachement. 1. Court, instable, passager. || Bonheur fragile. || Un équilibre politique fragile. || Économie fragile.Chimère, espoir fragile. Inconsistant. || Hypothèse, théorie bien fragile. Branlant. || Chose fragile et vaine. 1. Ombre. || Distinction fragile entre deux choses presque indistinctes. Ténu. || Échafauder des projets fragiles et vains (→ Des châteaux en Espagne).
9 Un sort trop plein de gloire à nos yeux est fragile (…)
Molière, Dom Garcie, II, 6.
10 Il ne sait pas aimer; son amitié est aussi fragile que l'amour.
Mme de Genlis, Mme de Lafayette, p. 223, in Littré.
11 La beauté, seule chose qu'on ne puisse acquérir, inaccessible à tout jamais à ceux qui ne l'ont pas d'abord; fleur éphémère et fragile qui croît sans être semée, pur don du ciel !
Th. Gautier, Mlle de Maupin, V.
12 (…) il se méfiait un peu de ses hypothèses qui lui paraissaient fragiles.
P. Mac Orlan, la Bandera, XIV.
13 L'intérêt, c'est de montrer à un esprit philosophique comme le vôtre que la prospérité capitaliste est fragile.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. III, XVI, p. 214.
14 (Méduses, astéries…) êtres mystérieux placés sur les fragiles confins de la vie animale et de la vie végétale.
Éd. Herriot, la Porte océane.
(En parlant de l'homme, de la vie…). Périssable. || Les choses humaines sont fragiles. || Notre vie si fragile (→ Filer, cit. 6).
15 Entre nous, et l'enfer ou le ciel, il n'y a que la vie entre deux, qui est la chose du monde la plus fragile.
Pascal, Pensées, III, 213.
16 Les œuvres des humains sont fragiles comme eux (…)
Voltaire, la Henriade, I.
6 (1651). Vx, relig. ou littér. Sujet à succomber aux tentations, à tomber en faute, à pécher. Faible, faillible. || La chair (cit. 49) est fragile quelquefois. || Vertu fragile.
17 (…) malheur à moi, d'être né si sensuel et si fragile !
Bourdaloue, Pénitence, 2e avent, p. 475, in Littré.
18 Vous vous trompez fort lourdement,
Quand vous prônez comme évangile,
Qu'à vous seul, trop injuste amant,
Il est permis d'être fragile.
Philis aurait raison de vous parler ainsi :
Et moi je suis fragile aussi.
Bussy-Rabutin, Maximes d'amour.
CONTR. (Du sens 1.) Dur, résistant, robuste, solide; incassable. — Ferme, fort. — (Des sens 3. et 4.) Établi (bien), impérissable, inaltérable, invulnérable; fer (santé de fer).(Du sens 5.) Assuré, durable, éternel, stable.
DÉR. Fragilement.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Fragile — may refer to:In music: * Fragile (Yes album), an album by Yes released in 1971 * Fragile (Dead or Alive album), an album by Dead or Alive released in 2000 * Fragile (Saron Gas album), an album by Saron Gas released in 2000 * The Fragile , an… …   Wikipedia

  • fragile — Fragile. adjectif de tout genre. Aisé à rompre, Sujet à se casser. Fragile comme un verre. un vaisseau fragile. la porcelaine est belle, mais elle est fragile. Il signifie fig. Qui n est pas solidement establi, Qui peut aisément estre destruit.… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Fragile — может означать: В музыке: Fragile, альбом Yes 1971 года. Dead or Alive 2000 года. Fragile, альбом Saron Gas 2000 года. The Fragile, альбом Nine Inch Nails 1999 года. «Fragile», песня Стинга. Fragile Records, музыкальный лейбл. В кинематографе:… …   Википедия

  • fragile — 1 Fragile, frangible, brittle, crisp, short, friable mean easily broken. They are, however, not often interchangeable. Fragile (see also WEAK) is applicable to whatever must be handled or treated carefully lest it be broken {a fragile antique… …   New Dictionary of Synonyms

  • fragile — fragile, frail 1. Fragile is pronounced fraj iyl in BrE and fraj ǝl in AmE. 2. Fragile is normally used of things being easily broken, whereas frail is normally used of people being infirm or in poor physical condition: • The lectern at the… …   Modern English usage

  • Fragile — Saltar a navegación, búsqueda Fragile (frágil en inglés, puede referirse a: Fragile, un álbum del grupo de rock inglés Yes. Fragile, un álbum del grupo de rock español Savia. [Fragilesnc[1]] Import Export Company in Madrid y Verona /… …   Wikipedia Español

  • fragile — [fraj′əl; ] chiefly Brit & Cdn [, fraj′īl] adj. [< OFr < L fragilis < frangere, BREAK] 1. easily broken, damaged, or destroyed 2. physically weak; frail; delicate 3. tenuous; flimsy [a fragile hope] fragility [frə jil′ə tē] n …   English World dictionary

  • Fragile — Frag ile, a. [L. fragilis, from frangere to break; cf. F. fragile. See {Break}, v. t., and cf. {Frail}, a.] Easily broken; brittle; frail; delicate; easily destroyed. [1913 Webster] The state of ivy is tough, and not fragile. Bacon. Syn: Brittle; …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Fragile — bezeichnet einen spanischen Horrorfilm von 2005, siehe Fragile (Film) ein Album der Band Yes, siehe Fragile (Album) Diese Seite ist eine Begriffsklärung zur Unterscheidung mehrerer mit demselben Wort bezeichneter Begriffe …   Deutsch Wikipedia

  • fragile — UK US /ˈfrædʒaɪl/ US  /ˈfrædʒəl/ adjective ► easily harmed, damaged, or broken: »The fragile economy is under the pressure of floods at home and rising oil prices abroad. »The changes would be disastrous for the fragile recovery of the UK s oil… …   Financial and business terms

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.